Événements - Modélisme ferroviaire

    Aucun évènement dans le calendrier

Voir tout

Événements - Arts du fil

    Aucun évènement dans le calendrier

Voir tout

Sur la plateforme du PLM, de Conliège à Publy-Vevy

Quitter la gare PLM de Conliège en direction de l'Est / Nord-Est. La ligne est en rampe jusqu'au bout des Monts, au-dessus de Revigny.

Anecdote racontée par mon père: Vers la fin de la guerre, les maquisards prirent le contrôle d'un train, sauf erreur en gare de Publy-Vevy, décrochèrent la machine, et la lancèrent en direction de Lons-le-Saunier avec pour but de créer une collision avec un convoi militaire en gare de Lons. Il se souvient encore des sifflements des boudins de la machine sur les rails alors qu'en excès de vitesse elle dévalait la ligne en direction de la préfecture du Jura... Arrivée à Conliège, le chef de gare avait pris l'option d'éviter une catastrophe en aiguillant la machine sur une voie de débord; la locomotive emporta alors le butoir et termina sa course folle avant d'aborder la dernière section de ligne qui aurait dû la mener à Lons.

Suivre la plateforme de la voie ferrée, qui traverse encore quelques ouvrages d'art souterrains, avant d'arriver sur les hauteurs de Revigny. Là, la voie franchit ce qui semble avoir été nommé le Tunnel de la Guillotine, du nom du rocher que ce tunnel franchit.

Anecdote: Lors de la construction de la ligne, les ingénieurs avaient prévu de dynamiter ce rocher; malgré leurs calculs, le rocher refusa de s'effacer comme prévu, et c'est finalement un tunnel qui fut réalisé sous ce promontoire. Aujourd'hui, un beau point de vue est aménagé du sommet de ce rocher, dominant toute la vallée.

Peu après ce dernier tunnel, la voie ferrée atteint enfin la fin de la montée lui ayant permis de quitter la plaine de la Bresse à Lons-le-Saunier pour rejoindre le premier plateau. Un dernier obstacle reste à franchir sous la forme d'une dépression du terrain et d'une zone instable; là, les constructeurs établirent un pont métallique.

Anecdote: Mon père m'a raconté que, son oncle et/ou son père, avec d'autres hommes du village, ne voulaient pas croire que le tablier métallique pliait sous la contrainte du passage des trains; histoire d'en avoir le coeur net, ils ne trouvèrent rien de mieux que d'aller placer une poutre ou un tronc sous le tablier en attendant le prochain train prévu. Au passage du convoi, le tablier métallique travailla bien sous la charge, ce qui fit littéralement exploser le support en bois placé comme témoin; par chance, aucun ne fut blessé par les éclats...

Arrivée sur Les Monts, la ligne franchit une première route et s'oriente définitivement en direction du Nord-Est jusqu'à rejoindre la gare de Publy-Vevy, située à peu près à mi-distance des deux villages. Lors de ma dernière visite, la gare avait été rachetée et était occupée comme résidence de vacances. Une halle marchandises attendant vainement que les hommes reviennent à une logique plus écologique des transports était encore présente.

conliege publy vevy